custom writing

Le Masque

Choisissez un masque adapté à vos plongées, à votre morphologie et à votre vue

 L’œil humain ne peut pas mettre au point dans l’eau : la densité de l’eau étant plus élevée, elle transmet la lumière de façon différente. Pour y voir clair, les plongeurs utilisent un masque de plongée qui crée un espace d’air devant les yeux. Cet espace est affecté par la pression de l’eau lors d’une plongée et nécessite un équilibrage en descente. Aussi le nez doit être dans le masque, afin qu’on puisse souffler pour compenser. L’enveloppe recouvrant le nez doit être souple pour que l’on puisse pincer les narines, afin de pouvoir équilibrer les oreilles et les sinus. Lors d’une plongée, le port du masque est donc physiologiquement indispensable !

 Bien utiliser son masque de plongée

- A la première utilisation du masque, passer du dentifrice à l’intérieur du masque sec, puis le rincer et le laisser sécher pour enlever les graisses utilisées lors de la fabrication du masque.
- Pour éviter la buée, cracher dedans et le rincer à l’eau ou passer un produit anti-buée pour lunettes. Noter que le produit anti-buée est inefficace lorsqu’il fait froid.
- Il ne faut pas trop serrer le masque, la sangle ne sert qu’à maintenir le masque.

Bien entretenir son masque de plongée

- Ne pas ranger son masque (s’il est en silicone transparent) dans les palmes car le masque prendra la couleur des palmes et noircira.
- Nettoyer son masque à chaque plongée, surtout si la plongée s’est déroulée dans un milieu salé ou pollué, puis rangez-le dans une boite en plastique. Vérifier que des champignons ne se sont pas installés après une longue inactivité du masque.
- Quelque soit le masque de plongée, l’usure est inévitable, vous devrez donc le changer plusieurs fois dans votre vie de plongeur.